Accueil
Capri

Capri, c’est fini !

Ciao belle ! Aujourd’hui votre petit pigeon voyageur est de retour pour vous parler de son dernier voyage à Capri en Italie. Ce voyage m’a légèrement fait réfléchir à changer mon pseudonyme en « grosse dinde voyageuse » car vous savez que les italiens sont réputés pour avoir la meilleure cuisine méditerranéenne.

  • À l’occasion de l’anniversaire de ma grande sœur Claudia, nous avons décidé qu’il était temps de s’organiser une petite escapade entre filles. Il faut savoir que ma sœur vit pour le glamour, le chic et l’élégance et Capri était donc une évidence. (Vous constaterez la rime riche qui vient d’être employée à l’instant )

    1
    3

    Le 12 Mars 2017, nous avons fait nos petites valises, rassemblé les cinq mots d’Italien que nous avions en mémoire, et hop dans l’avion direction Capri!

    Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec l’ile de Capri, elle se situe dans la baie de Naples, en face de la péninsule Sorrente. Une fois arrivées à Naples, nous avons pris le ferry (1h20) jusqu’à Capri mais ça n’as pas été aussi simple que ça en a l’air.

    1
    3

    Pour la petite histoire, mes sœurs et moi devions prendre le ferry à exactement 13 heures et passer toute l’après-midi à se reposer pour ensuite découvrir « Capri by night » et célébrer l’anniversaire de ma sœur. Et bien tout ceci s’est plutôt transformé en Naples by night, car la langue italienne et nous faisant deux, nous avons raté le ferry ! Il faut savoir que le suivant ne partait de Naples que quatre heures et demi plus tard, ce qui nous a aussi donné l’occasion de visiter la ville.

    Les mésaventures, on en a eu mais ce fut un voyage riche en fous rires, en champagne, en pastas et pizzas, mais ce qui m’a le plus marqué sont les merveilleux paysages que cette île avait à nous offrir tout au long de notre séjour.

    Allez, direction les Capri Tips!

  • Visites

    Le tour de Capri en bateau et l’une des activités principale de l’île et également l’une des plus intéressantes selon moi car on a eu l’occasion de voir des merveilles de la nature de très près pendant que notre guide nous donnait un petit cours de géologie.

    Les bateaux partent de la Marina Grande et la visite dure 1 à 2 heures selon les conditions météorologiques. Vous pouvez tout aussi bien louer un bateau privé mais le prix étant assez élevé nous avons préféré prendre le bateau public qui ne coûte que 17 euros par personne.

    Expérience personnelle : Notre guide était d’origine allemande et parlait anglais avec un accent germano-italien, inutile de vous dire que nous ne comprenions pas la moitié de ce qu’il disait, mais ce n’était pas bien grave car nous étions plus captivées par la vue qui s’offrait à nous!

    Malgré tout, notre guide était très dévoué et faisait de son mieux pour nous expliquer comment chaque rocher s’est formé tout en prenant le temps de nous montrer des détails à peine remarquables dans les grottes. Il faisait même l’effort de lancer une blague ou deux afin que la visite ne soit pas trop formelle mais beaucoup plus joviale.

    Voici les principales attractions:

    • Marina Grande
    • La Statue de Scugnizzo
    • La Grotte de Corail
    • La Grotte Blanche
    • L’Arc Naturel
    • Villa Malaparte
    • Faraglioni
    • La Baie de Marina Piccola
    • La Grotte verte
    • Le Phare Punta Carena
    • La Grotte Bleue (Grotta Azzurra)
    1
    3

    Information pratique:
    Les personnes désirant entrer dans les grottes plus basses doivent débarquer du bateau principal pour prendre des bateaux à rames qui sont très…très…très petits. Le prix de cette activité supplémentaire s’élève à 14 euros par personne pour une visite de plus ou moins 5 minutes à travers les grottes

    Alors si vous n’avez pas le mal de mer, ceci est une activité pour vous!

  • Restaurants

    1. Ristorante Isidoro

    J’aimerai vous parler de ce merveilleux, oui merveilleux restaurant que nous avons découvert lors de notre séjour à Capri. Le souvenir de cette carbonara fondant dans ma gorge fait encore frémir mes papilles .

    Situé à deux pas de la Piazzetta, le «Ristorante Isidoro» est un petit restaurant très chic et chaleureux pouvant accueillir une trentaine de personnes. Vous connaissez la légende, plus le restaurant italien est petit, plus la nourriture est excellente!

    La manière dont nous avons découvert ce restaurant est assez marrante d’ailleurs : nous nous promenions dans la ville et nous avons entendu quelqu’un crier « Ciaooo bella you should come here ». Il faut savoir que Capri étant une petite île, les restaurants et magasins sont très confinés et donc assez difficiles à repérer. Heureusement qu’il y a toujours un italien de très bonne humeur prèt à hurler à plein poumons pour attirer de la clientèle.

    Malheureusement nous venions juste de nous goinfrer de croque-monsieur à Anacapri (voir article suivant) mais nous lui avons promis de revenir diner une fois la nuit tombée.
    Ce fût la meilleure décision que nous avons prise ce coir là car jamais je ne regretterai y être allé.

    Le menu est très diversifié et fait saliver dès que l’on pose ses yeux sur le premier mot, mais à vrai dire, la langue italienne est tellement belle que n’importe quel mot ferait gargouiller votre estomac. Ma sœur Claudia et moi avons opté pour la carbonara alors que ma cousine Sylvie a décidé de prendre des risques en commandant des pâtes au cacao.

    Notre serveur, très sympathique et très à l’écoute, nous a menées pas à pas à travers le menu, en prenant le soin de bien nous expliquer chaque plat et chaque désert. Cerise sur le gâteau, il parlait un français impeccable ! Nous avons donc mangé dans la joie et la bonne humeur en finissant par un tiramisu frais et onctueux.

    Alors si vous aimez le bon rosé, les plats de pâtes originaux et les serveurs polyglottes, je vous conseille vivement de vous rendre au Ristorante Isidoro.

    Site Web: http://www.isidorocapri.com
    Adresse : Via Roma, 19, 80076 Capri NA, Italy


    2. Verginiello

    Pour l’anniversaire de ma sœur, nous avons dîné dans ce restaurant très spacieux nommé Verginiello. Comme toujours, j’ai une petite anecdote allant avec cette soirée.

    Nous venions tout juste d’arriver à Capri après des heures de péripéties et d’aventures : Souvenez-vous que nous avions raté le ferry donc nous étions légèrement sur les nerfs aussi bien qu’affamées.

    Nous ne désirions plus faire le tour de l’île afin de trouver un restaurant chic car il se faisait assez tard. De ce fait, nous avons pris la décision unanime que le premier endroit ouvert ferait l’affaire. Nous avons trouvé le restaurant Verginiello en cherchant sur Google map et il était sensé être à trois minutes de marche de l’endroit où nous nous trouvions (La Piazzetta).

    Après trente minutes de recherches intensives, nous nous sommes soudainement arrêtées devant un escalier qui donnait sur une petite ruelle très sombre. Une délicieuse odeur d’ail frais et de pizzas venait de se faufiler dans nos narines et nous l’avons laissée nous emporter tout droit devant ce fameux restaurant. N’eût été l’odeur, nous n’aurions jamais pu deviner qu’il se trouvait là, dans le noir et au milieu de nulle part.

    Le restaurant était assez rempli et très vivant avec une vue spectaculaire du port illuminé. Le personnel était très amical et nous donnait l’impression que nous ne pouvions être déçues par aucun de leurs plats.

    Nous avons commandé un vin mousseux ainsi que des pizzas, qui laissez-moi vous le dire, étaient absolument succulentes aussi bien qu’authentiques. D’une manière ou d’une autre ils étaient au courant que l’on célébrait un anniversaire, alors nos pizzas sont arrivées en forme de cœur. Ces Italiens…de vrais don juan !

    Cette fameuse odeur nous est restée en mémoire pendant trois jours alors le 15 Mars, nous y sommes retournées. Mais cette fois pour changer, j’ai commandé des pâtes et elles étaient bien meilleures que ce à quoi je m’attendais.
    Dernière chose , n’ayez crainte pour votre portefeuille car les prix sont très abordables.

    Buon Appetito !

    1
    3
  • À voir

    Un voyage n’en est pas un si l’on ne visite pas les alentours de l’endroit où l’on se trouve. Alors le jour suivant notre arrivée, nous avons décidé d’aller visiter la petite commune d’Anacapri située dans les hauteurs de l’île de Capri.

    Pour s’y rendre il suffit de prendre un bus sur la Piazzetta (place principale) et d’admirer la vue vertigineuse pendant votre ascension. Je vous préviens qu’il faut avoir l’estomac bien accroché car les chauffeurs de bus ne lésinent pas sur la vitesse et les rues étroites, construites sous formes de tourbillons vous donnent l’impression de faire un tour de grand huit à chaque virage.

    Le trajet dure plus ou moins huit minutes et une fois arrivé sur place vous vous direz que d’avoir joué dans Fast And Furious 2017 en valait largement la peine.

    1
    3

    La ville d’Anacapri est un coin très paisible qui regorge de grandes maisons colorées, de verdure et de jolis magasins vendant des spécialités locales ainsi que des souvenirs. Je peux vous assurer que vous ne ferez pas un pas sans vous arrêter pour prendre quelques clichés de ce petit coin de paradis.

    Nous y étant rendues durant la basse saison, la plupart des restaurants ou musées étaient malheureusement fermés et nous avions l’impression d’être les seuls touristes de la ville. Ce fût tout à notre avantage car à chaque spot repéré, nous pouvions faire autant de photos que nous le désirions sans que personne ne se tienne devant nous en se disant « bon c’est mon tour maintenant».

    1
    3

    C’était un véritable plaisir d’admirer les rues aux murs blancs et jaunes ornés de peintures représentants les légendes de l’île (Sirènes,…). Il est également possible de prendre le téléphérique afin de grimper au sommet de l’ile, à plus de 500 mètres d’altitude. Nous avons cependant passé notre tour car être suspendu dans le vide sur une petite chaise n’était comment dire… pas du tout au programme du jour…Bon je l’avoue, nous avons été de vraies poules mouillées, mais observer la montage à partir du centre historique de la ville était tout aussi palpitant .

    Alors, munissez-vous de votre appareil photo, ne regardez pas l’heure et prenez le temps de vous perdre à travers les rues d’Anacapri.


    2. Villa Jovis

    Villa Jovis est l’une des principales attractions touristiques de l’île de Capri s’élevant à 330 mètres de haut, construite par l’Empereur Romain Tiberius de l’an 27 à l’an 37.

    Le prix d’entrée s’élève à 4 euros par personne et dès que nous avons posé nos pieds à l’intérieur, nous étions éblouies par l’ancienneté des constructions. Se promener à travers les décombres était presque comme faire un voyage dans le temps et même sans les objets décoratifs, nous devinions tout de même dans quelle pièce nous nous trouvions (salle de bain, chambre à coucher...)

    Le chemin à pieds de La Piazzetta à la Villa Jovis vous prendra plus ou moins 45 minutes. La colline, surplombée par une statue en bronze de la Vierge Marie est si haute qu’on en a légèrement le tournis. Inutile de vous dire que la vue de là haut est tout simplement imprenable.

    1
    3

    Expérience personnelle:
    Pour la petite histoire qui suit, je serai malheureusement obligée de vous tutoyer car c’est le seul moyen pour vous compreniez réellement ma souffrance.

    Par où commencer…laisse-moi te dire le 16 mars 2017, jour de notre ascension vers la Villa Jovis, mes muscles ainsi que mon corps entier n’ont jamais été mis à l’épreuve de la sorte.
    Tu dois absolument me croire lorsque je te garantis qu’atteindre le sommet de l’île à pieds a été l’expérience la plus épuisante de toute ma vie. À plusieurs reprises, mes sœurs et moi avons envisagé de rebrousser chemin mais entant que guerrières africaines (ou pas) nous ne pouvions pas abandonner aussi facilement. Alors nous avons décidé de ne pas écouter les pleurs de nos jambes engourdies et monter ces escaliers interminables sans regarder derrière et nous y sommes finalement arrivées!!!

    Je tiens personnellement à remercier les peintres en bâtiments italiens pour tous leurs petits mots d’encouragement durant notre périple. Nous n’oublierons jamais tous les « Ciao bella » et autres longues phrases incompréhensibles qui nous ont aidées à se sentir fortes et courageuses.

    Mes conseils:

    1. Ne surtout pas se goinfrer avant de se rendre à la Villa Jovis.
    2. Prévoir deux ou trois bouteilles d’eau.
    3. S’étirer avant et après.
    4. Porter des chaussures de marche.
    5. Profiter de la vue!
2017
novembre
10 jours au Sénégal...

2017
août
10 jours à Kinshasa...

2017
juillet
City trip à Londres

Guests online

Nous avons 92386 invités et aucun membre en ligne

facebook instagram pinterest